Le théier, appelé simplement « thé » ou « arbre à thé » est un arbuste originaire d’Extrême Orient atteignant 15 m de haut. En culture, il est maintenu à environ 1 m du sol pour faciliter la récolte. La feuille du théier subit une fermentation plus ou moins poussée pour donner différentes qualités : thé noir, thé rouge et thé vert.

Le thé vert, non fermenté, contient plus de 300 molécules bio-actives. Parmi elles figurent les catéchines, la théine et la théanine. Les catéchines sont associées à une diminution des risques de cancers, d’infarctus, d’obésité abdominale et de déclin cognitif, ainsi qu’à une amélioration significative de la densité osseuse.

La théine, molécule parfaitement identique à la caféine, réduit la fatigue et favorise la concentration. Quant à la théanine, elle tempère les effets stimulants de la théine. Cette molécule normalise la pression artérielle, apaise l’anxiété et améliore le sommeil réparateur.

« La première tasse humecta mes lèvres et ma gorge, la seconde rompt ma solitude, la troisième pénètre dans mes entrailles, la quatrième provoque une légère transpiration, à la cinquième tasse mon corps est purifié, la sixième m’emporte vers le royaume des Immortels, la septième, ah… que ne puis-je en boire davantage ! »*

Mollo sur le thé vert !

Une tasse de thé vert pourrait contenir jusqu’à 60 mg de théine (=caféine). De cause à effet, le thé vert pourrait causer de l’insomnie, de la nervosité excessive et des palpitations cardiaques. Il pourrait également affecter le taux de sucre dans le sang, la coagulation sanguine et la pression à l’intérieur de l’œil.

Le thé vert pourrait réduire l’absorption de certains médicaments, vitamines du groupe B et surtout, du fer. Buvez-le toujours hors des repas ou une demi-heure avant les repas, sans sucre ni lait.

D’autre part, le thé vert pourrait augmenter la toxicité de certains traitements anticancéreux et antibiotiques. Il pourrait également endommager le foie lorsqu’il est consommé en même temps avec des plantes (bourrache, garcinia, noni).

Enfin, le thé vert est disponible sous forme d’extraits en gélules. Optez toujours pour un extrait standardisé (ES) titré en caféine et/ou en catéchines. Sachez que si cette teneur n’est pas affichée, il s’agit d’un complément de mauvaise qualité. Bon à savoir !

*Le chant du thé de Lu Tung, poète de la Dynastie Tang