Elle tient son nom de la pastèque (en latin : Citrullus vulgaris), dans laquelle elle joue un rôle de défense face au stress. Totalement inconnue du grand public, la citrulline est une molécule de première importance pour l’intestin ! Une faible concentration sanguine en citrulline est associée à une augmentation de l’inflammation intestinale.

Que ce que la citrulline ?

La citrulline est un acide aminé, c’est-à-dire, une sorte de «brique du corps », qui assure la croissance et la réparation des tissus, notamment des villosités intestinales*. Elle est donc absolument indispensable à la régénération des cellules de l’intestin saines et fonctionnelles.
La citrulline améliore la microcirculation sanguine et donc l’oxygénation des cellules récemment renouvelées. Cet acide aminé augmente la hauteur des villosités intestinales, favorisant le transport et l’assimilation des nutriments issus de la digestion.

Pourquoi est-elle unique ?

La citrulline est une molécule unique, qui booste la production de nouvelles « centrales énergétiques » des cellules de l’intestin : les mitochondries. Les mitochondries transforment l’énergie chimique des nutriments à une forme d’énergie directement utilisable par la paroi digestive. La citrulline aide les cellules intestinales à fonctionner à plein régime.


La citrulline soutient le bon fonctionnement des cellules immunitaires présentes dans l’intestin. Elle diminue la production de certaines molécules particulières (cytokines pro-inflammatoires), étroitement impliquées dans l’inflammation intestinale.

Bon à savoir!

La citrulline est synthétisée par les cellules de l’intestin grêle à partir de trois acides aminés présents dans l’alimentation quotidienne : la glutamine, l’arginine et la proline. Une fois produite, la citrulline est libérée dans la veine portale (conduit qui relie l’intestin au foie), où, contrairement à tout autre acide aminé, elle échappe à la captation par le foie. La citrulline est ensuite retenue par les reins, où elle est transformée en arginine, précurseur primaire de l’oxyde nitrique (NO) dans le corps.

Citrulline versus glutamine

Contrairement à la citrulline, la glutamine est largement retenue par le foie. Dans les cellules hépatiques, une enzyme particulière, la glutaminase, transforme la glutamine en glutamate et en ammoniac, immédiatement libérés dans la circulation sanguine.

Or, le glutamate est le neurotransmetteur excitateur le plus important tant au niveau du cerveau qu’au niveau de l’intestin. Il s’agit d’une véritable toxine, qui irrite le tube digestif de façon incessante. Le glutamate déclenche des nausées, des diarrhées ainsi que des crises d’anxiété importantes.

Pourquoi privilégier la citrulline ?

  1. Elle permet de renforcer l’intégrité de la barrière intestinale et de réduire les dommages au niveau de l’architecture de la muqueuse de l’intestin grêle;
  2. La citrulline compromet le passage de certaines bactéries nuisibles (notamment E.coli) à travers la muqueuse intestinale dans la circulation sanguine;
  3. Cet acide aminé favorise la création de nouvelles mitochondries et donc, la production de l’énergie supplémentaire par les cellules intestinales;
  4. La citrulline permet d’augmenter la concentration des cellules intestinales en oxyde nitrique (NO) et d’améliorer la microcirculation au niveau des villosités intestinales, ce qui favorise une meilleure oxygénation et une meilleure absorption des aliments ingérés;
  5. Contrairement à la glutamine, elle n’entraine pas de nausées, ni de diarrhées!

*Les villosités sont des replis de la paroi intestinale qui confèrent à l’intestin un aspect « poilu ». Elle augmentent l’assimilation des nutriments.

Références : Mohammad M, et al. Citrulline Generation Test: What Does It Measure? JPEN J Parenter Enteral Nutr. 2018 Oct 24.Kartaram S, et al. Plasma citrulline concentration, a marker for intestinal functionality, reflects exercise intensity in healthy young men. Clin Nutr. 2018 Sep 28. Neis E, et al. Human splanchnic amino-acid metabolism. Amino Acids. 2017 Jan;49(1):161-172.