Qu’est-ce qu’Akkermansia muciniphila ?

L’Akkermansia muciniphila est une bactérie qui fait partie de la flore intestinale des personnes minces et en bonne santé. Relativement abondante, elle représente environ 3% de l’ensemble des micro-organismes colonisant l’intestin. On la trouve également dans le lait maternel.

Quel est le rôle d’A. muciniphila ?

Comme toute bactérie, Akkermansia-muciniphila secrète plusieurs enzymes spécifiques. Ces enzymes dégradent la mucine, l’enrobage sucré et gluant qui recouvre les cellules fragiles de l’intestin.

La mucine « morcelée » sert de nourriture pour la co-équipière bactérienne d’Akkermansia : la Faecalibacterium prausnitzii. La bonne bactérie F. prausnitzii joue également un rôle important dans la santé de l’intestin. Elle fournit le carburant énergisant aux cellules du côlon.

Chez les personnes en surpoids et diabétiques, ou celles qui souffrent de syndrome métabolique ou de stéatose hépatique (alcoolique et non-alcoolique), on remarque une réduction du taux d’Akkermansia. Cette baisse s’accompagne d’un amincissement de la barrière intestinale et d’une inflammation silencieuse propice à l’obésité.

Il semble qu’un enrichissement du microbiote intestinal en Akkermansia-muciniphila renverse cette inflammation et résout les problèmes du traitement des sucres qui accompagnent la prise des kilos. De quoi séduire les personnes diabétiques et en surpoids !

La prise d’Akkermansia muciniphila est-elle sécuritaire ?

Selon les chercheurs, les effets positifs pourraient être reproduits par une bactérie vivante ou inactivée par la chaleur. L’ Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) souligne qu’Akkermansia-muciniphila pasteurisée (à 70° pendant 30 min) est un « ingrédient alimentaire sûr », à condition que les conseils d’utilisation soient strictement respectés (max 10 Mld CFU/j). Les recherches sur la possible utilisation de cette bactérie autant que complément alimentaire sont toujours en cours. Bon à savoir !

 Références :

Macchione I, et al. Akkermansia muciniphila: key player in metabolic and gastrointestinal disorders. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2019 Sep;23(18):8075-8083.

Plovier H, et al. A purified membrane protein from Akkermansia muciniphila or the pasteurized bacterium improves metabolism in obese and diabetic mice. Nat Med 2017; 23 : 107–113.